Une série de magouilles d'État

Toute une série d'intervenants vont magouiller pour apporter leur soutien à un système corrompu au cœur même de sphères de pouvoir.

 

Système de justice administrative corrompu jusqu'au Conseil d'État

>> Combines au cœur du département avec bénédiction du Conseil d'État

 

La Matmut

La Matmut est un assureur qui

 

 

Les hôpitaux de Martigues

>> Les internements abusifs à Martigues

Un piège en 2014, étendu à plusieurs autres innocents

Ce piège qui va m'être tendu l'a été à de nombreuses personnes bien avant moi. Ces innocents ont été enfermés dans des asiles ou en prison. Il s'agit d'un scandale d'État qui dépasse mon seul cas particulier.

 

Contexte personnel

Après une affaire foirée par un colonel de gendarmerie avec extorsion de fonds à l'étranger en 2008, une policière m'a convoqué pour menacer de prison en 2012, moi victime, si je persistais à demander réparation.

Olivier Rabot, chef du bureau de la PJ à la DACG (ministère de la Justice)

Cet homme est une ordure, dans le langage courant, ou un « criminel » si l'on veut être plus précis dans le langage juridique (ce qui correspond à la traduction des actes de cette personne).

Dans les années 2013 à 2016, il était chargé de piéger des personnes qui s'opposaient à la franc-maçonnerie ou qui étaient gênants pour certains « amis ». Ces gens-là, victimes indirectes de cet homme, devaient finir en prison ou internés.

Les deux éléments qui en font une affaire gouvernementale

Lorsqu'il y a des débordements de quelques agents, de notaires couverts par des magistrats (franc-maçonnerie par exemple, mais pas seulement), les gens s'empressent de dire qu'il ne s'agit que d'une affaire locale, circoncise, en insistant sur le point que rien n'engage l'État et ceux qui le dirigent.

Niveau 2 : les personnes qui viennent appuyer un « système » corrompu

[remarque : article en cours de rédaction, incomplet]

Affaire d'État ou non ?

Ce que je subis, est-il dû à des personnes locales, influentes, et à leurs erreurs d'appréciation, ou y a-t-il ce qu'on pourrait appeler une affaire d'État ? Plus précisément, est-ce que je fais l'objet

  • de dérives limitées, par certaines personnes influentes à mon encontre,
  • ou alors je fais l'objet d'un traitement à plus haut niveau, décidé arbitrairement par certaines agences gouvernementales ou par certains groupes ou catégories judiciaires ?

 

5 – Piège de la DACG : ma porte est défoncée et on me convoque devant un psychiatre

[Sommaire]
<< 4 - Des personnes en réseau m'appliquent des sanctions
>> 6 - Le parquet me fait parvenir de faux documents

 

La franc-maçonnerie organisée en réseau au sein du ministère de la Justice, DACG

Entre 2012 et 2013, j'ai eu quelques échanges avec le ministère de la Justice. Au début, j'écris à la ministre Christine Taubira, mais il est clair qu'elle délègue sa signature à d'autres personnes chargées de répondre.

Avant l'annonce du rapt

[Niveau de compréhension de l'affaire : moyen]
[Utilité dans compréhension globale : moyen]

 

Contexte

Mariage mais blocage du regroupement familial

À l'occasion d'une mission au Congo en 2002, je rencontre Claudine avec qui je vis, ainsi que ses 2 filles : j'ouvre un petit négoce de matériaux sur place. Nous nous marions en 2004 en France.