Mentions légales et contact

Bonjour,

Habituellement, une page de mentions légales reprend quelques exigences formelles, telles que le détail de l'hébergeur du site, le responsable légal qui l'édite, et vœu cher à la Commission européenne, une note sur les « cookies ». Pourtant cette même commission se moque des scripts inter-sites et de la collecte d'informations telles que nos adresses IP, nos adresses MAC (peu de personnes les connaissent), et même au-delà, les polices installées sur notre poste, l'utilisation de « pixels de suivi », etc, et, cerise sur le gâteau, de la transmission ou la revente de nos données Outre-Atlantique où l'on pourra toujours galérer pour faire valoir nos droits de petit citoyen français ou européen. Autrement dit, ça me semble être une fumisterie.

Concernant le présent site, je ne collecte aucune de ces informations. Il est possible que des programmes informatiques le fassent, notamment pour faciliter le suivi, mais je ne le pense pas.

Ce site a été monté dans l'urgence d'un crime qui est en cours. Il faut donc relativiser les données qu'on me demande et l'urgence et les moyens que j'utilise pour me préserver.

Je suis :

  • Lionel Aubert

demeurant au n°26 du boulevard Frédéric-Mistral à Istres (13800) avant que je sois obligé de fuir ma ville, mon pays, et me réfugier à l'étranger.

Je suis joignable par mail à [mon prénom] point [mon nom] chez le fournisseur de messagerie yahoo.fr

Si vous souhaitez me contacter de manière un peu plus sécurisée, vous pouvez à lionel.a chez protonmail.com (mais envoyez moi un message parallèle sur Yahoo me prévenant de regarder mon autre boîte).

  • Ce site est hébergé par la société Terrain.Net, à la même adresse à Istres.

 

Note très importante

Beaucoup de personnes se méprennent sur ce qu'elles pensent être « la loi ». Elles disent « c'est la loi, il faut faire comme indiqué… ».

Non, la loi est un outil censé aider notre société à un peu mieux fonctionner. Mais la loi, notre loi qui est censée être appliquée, doit elle-même se conformer à notre Constitution.

Et dans ma situation, ce n'est pas le cas : la loi est dévoyée par des malfaiteurs qui trônent dans des agences gouvernementales, des cours de justice et autres différentes places. Je vous invite à lire les 9 articles listés dans le sommaire du « niveau 1 ».

La loi, c'est un peu comme les gens qui disent « le feu est vert, on passe ». C'est très souvent vrai, mais pas tout le temps : le feu doit être vert et la voie doit être dégagée, sinon on vient participer au désordre ambiant.

Image

Hiérarchie des normes

Au sommet de notre Constitution se trouve la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789. Je m'appuie sur 2 articles pour me sortir du piège qui m'est tendu depuis des années :

Article 2 : [… Les droits naturels et imprescriptibles de l’homme] sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

Article 16 : Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Je suis dans une situation dangereuse dans laquelle je conserve la libre expression pour communiquer sur ce qui m'arrive.

Si certaines personnes étaient tentées de vouloir censurer ou faire censurer ce site, je ne pourrais que leur recommander de bien réfléchir à leurs actions, car je n'hésiterai pas à m'en prendre ultérieurement à elles.

De plus, je ne suis pas sûr qu'une censure soit réellement efficace : vous ne risqueriez que de donner une importance supplémentaire à cette affaire.

 

Ceci dit, je vous souhaite une bonne visite et une bonne lecture !